Décoder les mystères de la liberté financière et apprendre à investir pour devenir libre financièrement

3 étapes pour faire fructifier son argent

3 étapes pour faire fructifier son argent

 

Cette semaine, je vais vous parler des différentes étapes à suivre pour faire fructifier son argent.

En parlant de faire fructifier, je précise que je ne pense pas aux livrets A, LDD ou autres qui sont dédiés à l’épargne, et en aucun cas à faire fructifier votre argent.

Avant toute chose, il est important de connaître son profil d’investisseur. Qu’entend-on par là ?  Chaque personne désirant investir à des objectifs, des attentes spécifiques. Il est important de les prendre en considération. Mais il y a également d’autres facteurs que l’on ne pense pas forcément à prendre en compte.

Ces facteurs sont : le temps, le montant initial à investir (appelé le capital), le retour sur investissement, et surtout, la gestion des risques et des émotions. On le sait, on s’en doute, ou pas : investir nécessite d’avoir des nerfs solides. En effet, quand on n’est pas habitué à gérer son argent de cette façon, quand la peur de tout perdre rode, ou, au contraire, l’excitation d’avoir choisi un placement qui rapporte énormément, on peut vite perdre la tête. C’est la gestion de ses émotions qui vous permettra de bien investir.

C’est pourquoi il est important de prendre en compte tous ces paramètres pour déterminer votre profil d’investisseur.

Mais, connaissez-vous votre profil d’investisseur ? Y avez-vous déjà réfléchi ?

Sinon, dans le graphique ci-dessous, vous trouverez quelques pistes pour vous aider. J’y ai regroupé plusieurs informations.

 

Comment définir son profil d'investisseur ?
Les questions à se poser pour défnir son profil d’investisseur

 

Ce diagramme, je l’espère, vous permettra de vous éclairer sur votre profil d’investisseur pour déterminer les types d’investissements vers lesquels vous orienter. Cela permettra de déterminer la stratégie qui répondra à vos objectifs.

 

Définir son profil d’investisseur

 

1. De combien de temps disposez-vous ?

 

Vous avez besoin de votre argent immédiatement ou à court terme

 

Si vous avez besoin d’argent immédiatement ou à court terme, on l’a vu précédemment, vous ne pouvez pas commencer à investir. En effet, avant d’investir, il faut se constituer un fond de sécurité. C’est important pour vous et pour votre famille de n’investir qu’à partir du moment où vous savez que vos finances du quotidien ne sont pas en jeu, que vous ne risquez pas de tout perdre.

Si vous ne savez pas comment faire pour commencer à épargner et vous en sortir au quotidien, commencez par mettre en place une stratégie, comme la stratégie des jarres.

Ainsi la règle à retenir est la suivante :

Vous pouvez commencez à investir dès que les sommes placées n’auront plus d’impact dans votre quotidien.

Ainsi, vous serez plus apte à ne pas y mettre trop d’émotion et gagnerez réellement.

Je recommande également cette règle si vous n’avez pas besoin d’argent immédiatement mais pensez en avoir besoin avant les 5 prochaines années. Dans ce cas, il vaut mieux utiliser les supports d’épargne car votre argent restera disponible.

 

Vous pouvez investir pour obtenir des rendements à horizon lointain

 

Investissez de suite 🙂

Mais il faudra tout de même prendre en compte d’autres paramètres, comme : le niveau de risque et le retour sur investissement attendu.

 

2. Quel risque êtes-vous prêt à prendre ?

    

Qu’entend-on par risque ? Si vous n’êtes pas familier avec le jargon financier, vous vous demandez peut être ce que l’on  entend par risque. 

C’est un terme financier qui définit combien on est prêt à perdre par rapport à l’argent que l’on a mis au départ (appelé “capital”). En effet, quand on investit, il est possible de perdre l’argent que l’on a mis initialement. Etes-vous prêt à perdre une partie ou tout l’argent que vous avez placé ?

Plus un investissement sera risqué, plus il sera rentable, c’est-à-dire qu’il vous rapportera beaucoup plus par rapport à la mise initiale (le capital).

   

Votre niveau de risque est de zéro

   

Par rapport à la somme que vous avez investi, vous n’êtes pas prêt à perdre une partie de celui-ci. Dans ce cas, il ne vaut mieux pas investir non plus.

Laissez votre capital sur des supports d’épargne où vous ne perdrez rien, ou sur des support où le capital est dit comme étant “garanti“.

 

Vous acceptez un certain niveau de risque

 

Vous êtes prêts à vous lancer et à prendre les risques nécessaires à la fructification de votre argent. Dans ce cas, il faut déterminer ce niveau de risque.

Vous avez le bon profil pour investir et vous êtes prêts à faire fructifier votre argent.

Voici les 3 étapes à suivre à présent :

  1. Définir son levier
  2. Suivre un plan d’actions
  3. Investir le plus tôt possible

 

Les étapes pour faire fructifier son argent

 

Étape #1 : Définir son levier

 

Vous avez normalement défini votre levier dans la partie de votre profil d’investisseur.

Par levier, on entend la somme de départ que vous pouvez investir, aussi appelé capital. Voici les paliers :

  • moins de 1 000 €
  • de 1 000 à 10 000 €
  • plus de 10 000 €

 

Étape #2 : Suivre un plan d’action

 

Cette étape 2 est valable dans tous les domaines de la vie 🙂 Car peu importe votre objectif, pour être réalisé, il faut établir un plan d’action pour atteindre celui-ci.

Le plan d’action est constitué de 3 étapes, qui doivent être appliquées dans l’ordre :

  1. Se former
  2. Établir une stratégie
  3. Passer à l’action

Pourquoi faut il suivre cet ordre ? Car, vous ne pouvez pas commencer à établir une stratégie, si vous ne connaissez pas les différentes possibilités que vous avez, et si vous ne connaissez pas les tenants et aboutissants.

Vous ne pouvez pas non plus passer à l’action si vous n’avez pas de stratégie car cela serait difficile de savoir par où commencer.

 

Plan d’action #1 : Se former, c’est  investir sur soi-même

 

Pourquoi est-il important de se former ?

Car investir n’est pas une chose que l’on apprend à l’école, peu importe le niveau. Investir, comme tout apprentissage, demande du temps et de l’engagement.

Par ailleurs, comme pour le reste, plus vous connaissez et maîtrisez quelque chose, moins vous avez peur au sujet de cette chose (investir dans notre cas). Plus vous vous formerez, plus vous serez prêt à expérimenter. Et plus vous expérimenterez, plus vous vous détacherez de vos émotions et serez apte à faire les bons investissements.

 

Les différentes manières de se former

 

À l’ère du numérique, il existe de multiples façons de se former :

  • Les indémodables livres,
  • Les vidéos disponibles sur Internet, notamment sur YouTube,
  • Les podcasts, également sur Internet,
  • Les formations, gratuites ou non :
    • physiques
    • en ligne : aussi appelées MOOC.
  • Les conférences, les séminaires, gratuits ou non,
  • Les webinaires,
  • Les stages ou le bénevolat dans des entreprises bien ciblées.

J’ai bien envie de dire que les possibilités sont à la limite de l’infini !

  

Les sujets sur lesquels se former

   

Quand on parle d’investissement, il existe de nombreux domaines dans lesquels se former. Par exemple :

  • L’entrepreneuriat
  • L’immobilier
  • La finance des entreprises
  • Les matières premières
  • Les marchés financiers

Et tout ce qui s’y rapporte : la fiscalité, en France et à l’étranger, les avantages et inconvénients.

Un autre conseil est aussi : s’entourer d’experts.

   

Plan d’action #2 : Établir une stratégie

    

Une fois formé(e) sur les différentes possibilités, vous pouvez établir une stratégie en connaissance de cause car vous maîtrisez les concepts, les avantages et inconvénients.

Voici les différents domaines que j’ai repérées pour lesquelles établir des stratégies  :

  1. L’entrepreneuriat
  2. L’immobilier
  3. Les business angels
  4. Les marchés financiers
  5. Les matières premières

Ces stratégies sont volontairement dans cet ordre car elles dépendent du niveau de connaissances et de l’expérience que l’on a. Elles dépendent également du capital que l’on peut investir, comme on l’a vu dans le graphique plus haut.

Par exemple, pour un débutant, s’il a un montant non négligeable de départ, il sera préférable de commencer par investir dans l’immobilier plutôt qu’en bourse. En effet, l’investissement dans l’immobilier génère moins de stress, moins de gestion de risque qu’un investissement sur les marchés boursiers.

Avec l’expérience, on arrivera à gérer ses émotions et à se détacher. On sera plus enclin à investir en bourse sans avoir peur de tout perdre.

 

Des stratégies différentes suivant les montants de départ

 

Vous trouverez dans le graphique ci-dessus les différents types d’investissements que vous pouvez envisager suivant le capital que vous avez. Les voici pour rappel :

  1. Moins de 1 000 € : Investir sur soi. C’est-à-dire se former, créer son propre business, lancer un business passif.
  2. Entre 1 000 € et 10 000 € de capital :
    1. Investir dans l’immobilier
    2. S’investir dans des entreprises en devenant business angel
  3. Plus de 10 000 €, combiner les investissements dans :
    1. L’immobilier
    2. Les marchés financiers, aussi appelés Trading ou Bourse
    3. Le marché des matières premières

 

Pour chacune de ces stratégies, vous avez des “sous-stratégies”, qu’il convient aussi de bien maitriser avant de se lancer. Par exemple, dans l’immobilier, vous pouvez opter pour une stratégie de location courte durée, de colocation, d’achat d’immeubles, de division d’appartements, etc. En bourse, vous pouvez choisir, le trading “classique” ou le trading “social”.

Vous voyez, les possibilités sont nombreuses, c’est pourquoi il est important d’établir une stratégie au préalable.

Il ne faudra pas non plus négliger dans la stratégie les paramètres suivants :

Le niveau de risque que vous êtes prêts à prendre, qui déterminera les supports sur lesquels vous orientez, ainsi que le retour sur investissement que vous attendez.

 

Plan d’action #3 : Passer à l’action

 

Pour chacune des stratégies que l’on a choisi, il ne reste plus qu’à passer à l’action 🙂

 

Passer à l'action pour faire fructifier son argent

 

Étape #3 : Investir le plus tôt possible

 

En terme d’investissement, le mieux est de commencer le plus tôt possible avec de petites sommes. ainsi on va acquérir l’expérience au fur et à mesure, sans trop stresser sur les montants investis. Précisons ici qu’il est également important de diversifier ses investissements, même lorsqu’il s’agit de petites sommes.

Cela signifie que si vous choisissez d’investir en bourse, vous n’allez pas miser tous vos 500 € sur la même action.

Par ailleurs, en investissant le plus tôt possible, vous apprendrez également à gérer le plus tôt possible le stress et le risque.

 

 

Les erreurs à ne pas commettre

 

Il existe de nombreuses erreurs faites par les débutants et même par les non débutants !

  1. Ne pas se diversifier : C’est l’un des messages clés. Il faut diversifier ses investissements ! Par exemple, dans l’immobilier, plutôt que d’acheter un seul appartement avec tout vtore capital, il vaut mnieux acheter plusieurs lots. En bourse, il vaut mieux investir dans plusieurs actions, que dans une seule. En gros, il ne faut pas mettre toutes ces billes dans le même panier !
  2. Investir dans ce que l’on ne comprend pas ou ce que l’on ne maîtrise pas. Pour avoir des résultats immédiats, on pourrait être tenté d’investir avant de maitriser complètement le domaine.
  3. Ne pas faire attention à la fiscalité. Même si celle-ci varie d’un pays à l’autre et change suivant les gouvernements, il faut tout de même se renseigner sur les fiscalités, en particulier si vous avez dans l’optique de récupérer, à un moment donné vos billes. (Mais pas d’ici les 5 prochaines années 😉
  4. Ne pas savoir gérer ses émotions. L’idéal serait de gérer comme un robot ! Un robot ne réagit pas face aux rumeurs, il ne se lamente pas en cas de lourde perte ou ne prend pas la grosse tête en cas de gain conséquent.
  5. Ne pas faire attention aux frais. J’entends par là tous les frais qui vous donnent accès aux marchés financiers, mais également les frais annexes dans le cadre d’un bien immobilier (notaire, etc.)
  6. Entrer et sortir du marché constamment. N’oublions pas que nos investissements porteront leurs fruits sur le long terme. Il faut donc être patient et ne pas se laisser tenter pour l’appât du gain. C’est aussi la raison pour laquelle, si vous avez besoin d’argent à court terme, il faut éviter d’investir, car vous perdrez plus que vous n’y gagnerez.

 

Je passe à l’action !

 

Pour ma part, j’ai décidé d’attendre d’être dans la fourchette des 1 000-10 000 €. Cela me laissera le temps d’en apprendre plus sur les “business angels” et sur les différentes stratégies liées à l’immobilier. 

Et vous, où en êtes-vous ? Avez-vous déterminer votre profil d’investisseur ?

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


2 thoughts on “3 étapes pour faire fructifier son argent”

  • Merci pour cet article qui donne quelques pistes sur les moyens d’investir son temps et son argent. Je suis d’accord avec toi sur le fait que l’immobilier est une bonne méthode d’enrichissement même si on n’a pas un capital très élevé. Par contre, je trouve que l’investissement en Bourse, quand on sait ce que l’on fait, est beaucoup moins stressant que l’immobilier. Cela demande moins de “travail” également. Et même si on a un petit capital, on peut commencer à investir en Bourse. Bien sûr, il faudra être patient pour que les intérêts composés fassent leur effet. Je pense que trop souvent, l’erreur que les gens font, c’est d’attendre d’avoir un gros capital pour investir en Bourse. Comme tu le dis, il faut commencer le plus tôt possible 🙂

    • C’est rassurant, j’avoue que l’immobilier n’est pas forcément ce qui me passionne le plus. Je suis plus intéressée par la Bourse. Mais ce monde me parait tellement complexe que j’avais prévu d’apprendre cela en dernier ! Du coup, je vais revoir et affiner ma stratégie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Merci de suivre mon blog :) En complément, recevez mon guide gratuit pour vous aider à mettre en place et suivre simplement votre budget !