Apprendre à investir pour s'enrichir et devenir libre financièrement

[Carnaval] Comment voyager peut changer votre quotidien

[Carnaval] Comment voyager peut changer votre quotidien

 

A l’heure où vous lisez cet article, je suis en plein décollage direction : Le Maroc. (Enfin, via des escales à Montréal, Paris et Amsterdam).

Un peu de vacances, ça va faire du bien. Ou peut-être pas, car en fait je vais participer à un séminaire de développement personnel. Cela risque donc d’être chargé en émotions, mais là n’est pas la question.

J’ai décidé de profiter de ce voyage pour vous parler de ma passion : les voyages !

Ainsi, je contribue également au Carnaval d’articles proposé par Léonore du blog « voyager-découvrir ». Pour savoir ce qu’est un carnaval d’articles, cliquez ici.

Le carnaval a pour thème : « Comment le voyage/voyager a changé votre vie au quotidien ? »

En voilà une belle question qui me touche particulièrement. Car je n’ai jamais considéré le voyage comme étant un simple hobby mais plutôt comme une ouverture sur le monde, la possibilité de découvrir autre chose et de s’en inspirer !

 

L’éternel débat : Touriste ou Voyageur ?

 

Commençons par un débat qui ne cesse de faire couler de l’encre : Etes-vous un voyageur ou un touriste ?

En ce qui me concerne, je me classe dans la catégorie “Voyageur”. Quelle est la différence allez-vous me dire ?

Pour ma part, je voyage uniquement dans les pays qui m’intéressent. Je prépare chaque voyage mais mon planning reste toujours flexible. Je ne réserve pas tous les hôtels volontairement pour pouvoir être vraiment mobile et m’adapter aux situations. En effet, j’aime sortir des sentiers battus, aller à la rencontre des populations. Quand on a un planning flexible, on a la possibilité, au gré des rencontres, de découvrir des choses que l’on aurait jamais imaginées.

A la différence des touristes qui ont un planning à la minute prêt et ne peuvent surtout pas changer de plan. On les retrouve souvent au même endroit indiqué dans le guide du Routard où ils pensent être dans une ambiance locale.

Bref, j’espère que je ne vous ai pas fâché. Mais cette différence est importante pour la suite et notamment pour expliquer ce que mes voyages m’ont apporté au quotidien.

 

1. Les rêves peuvent devenir réalité

 

Comme tout le monde, quand on est gosse, on a des rêves. Le mien était très cliché, c’était de vivre le rêve américain, façon Hollywood. (Mais pas en tant qu’actrice !)

J’ai toujours été fascinée par le cinéma et Hollywood. Mon rêve était d’aller un jour voir à quoi cela ressemblait. Dès que je le pouvais, je regardais tous les reportages télé et lisais tous les magazines. A cette époque-là, Internet n’existait pas 😉

Et puis un jour, j’ai eu un magnifique cadeau de la part de mes parents. Celui de visiter les Etats-Unis. Il y avait bien sûr une contrepartie : obtenir une mention au bac. Mais en ce qui me concerne, ça n’était qu’une question de mathématique. Pour avoir une mention, il suffisait d’avoir 12 partout. Alors direction la Californie presque 8 mois après l’obtention de mon bac 🙂

C’est quand je suis rentrée des Etats-Unis, un rêve qui me paraissait impossible quand j’avais 10 ans, que je me suis dit, que finalement, tout était possible.

Ainsi, j’ai commencé à bâtir de nouveaux rêves que j’ai tous réalisés au fil des années. L’un des plus marquants fut celui d’aller à Bali. Même dans les années 2000, ce rêve me semblait impossible. Mais j’ai fini par le réaliser !

 

2. Il y a des gens qui sont heureux… même s’ils n’ont pas grand chose

 

Ceci est la 2ème leçon que j’ai retenue. C’est également celles que beaucoup de gens retiennent de leurs voyages. Mais malheureusement, 2 semaines après leurs retours, la routine refait son apparition, on oublie et on redevient aigri.

Pour ma part, je n’ai jamais mis cela de côté. Et de se dire que certains vivent dans la misère du monde mais gardent le sourire, ça vous remet toujours à votre place. Mais j’ai de la chance d’avoir toujours été optimiste, toujours le sourire. Et dès que j’ai un petit coup de mou, j’allume la télé et je me rends compte de la chance que j’ai d’être française et d’habiter en France. (Enfin, plus à présent, mais vous voyez ce que je veux dire.)

 

3. Les médias nous montrent ce qu’ils ont envie de nous montrer… Et c’est toujours négatif

 

Le dernier point est que je me suis rendue compte à quel point les médias nous font croire ce qu’ils veulent. Ils nous donnent une version des choses. Et si l’on ne creuse pas un peu, peu importe les raisons, on est facilement tenter de ne rien faire et de rester tranquillement chez soi.

J’ai beaucoup voyagé seule, dans des pays dits “à risque”. Finalement, le seul risque était de trop regarder la télé, de trop visiter le site Ariane, puis d’annuler ses billets d’avion pour éviter de se faire voler, attaquer, emprisonner.

Mais finalement, un peu de bon sens et une dose de gentillesse, il y a peu de chance que quelque chose vous arrive. Attention, je ne dis pas que tout est beau dans le monde des bisounours. Non. Ce que je veux dire c’est que, comme pour tout le reste, un voyage se prépare. Dans ces préparatifs, il faut bien se renseigner sur la vie sur place, les coutumes, les précautions d’usage, etc. Cela vous aidera dans bien des situations.

Donc, si je m’en étais tenue à ce que disait les informations, à mon entourage, “mais tu pars toute seule dans ce pays dangereux ?” alors je n’aurais jamais découvert les plus belles plages du monde, je n’aurais pas ce goût pour la liberté. Et je n’apprécierai pas autant la vie telle qu’elle est aujourd’hui. Car oui, définitivement, on a de la chance !

 

Conclusion

 

Tout le monde n’a pas la chance de pouvoir voyager où il veut, quand il veut. Je ne vais pas vous faire le calcul d’économiser 2 € sur votre café quotidien, 12 € sur votre pause déjeuner, qui mis bout à bout, peuvent vous offrir un beau voyage, même si je suis bien tentée 😉

Dans les voyages, tout le monde n’a pas non plus la chance de découvrir un pays de façon authentique, d’aller au contact de la population locale, de visiter comme si vous n’étiez pas un touriste.

Mais si vous n’avez pas cette chance, je vous recommande, pour une soirée, de zapper votre série Netflix et de vous brancher sur une émission comme “Rendez-vous en Terre Inconnue”. Car même derrière le petit écran, on peut rêver, et se dire qu’un jour, “oui, pourquoi pas nous” 🙂

Et si vous n’êtes pas convaincu, voici un article de Forbes qui vous donne 5 bonnes raisons de voyager pour améliorer votre santé mentale 🙂

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


2 thoughts on “[Carnaval] Comment voyager peut changer votre quotidien”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Merci de suivre mon blog :) En complément, recevez mon guide gratuit pour vous aider à mettre en place et suivre simplement votre budget !