Décoder les mystères de la liberté financière et apprendre à investir pour devenir libre financièrement

[STRATEGIE] Etape #3 : Les piliers de la liberté financière : dans quoi investir pour s’enrichir ?

[STRATEGIE] Etape #3 : Les piliers de la liberté financière : dans quoi investir pour s’enrichir ?

Pour devenir libre financièrement, 5 bases, 5 fondations sont à mettre en place pour s’assurer que rien ne s’écroulera.

La dernière base, mais aussi le commencement, le début du chemin, consiste à connaître et maîtriser les piliers de la liberté financière.

C’est à présent le moment de revenir plus en détail sur ceux-ci.

 

Faire travailler l’argent pour soi

 

Commençons d’abord par rappeler le meilleur moyen d’atteindre la liberté financière.

Devenir libre financièrement signifie que vous n’échangez plus votre temps précieux contre de l’argent. Vous échangez sa vraie valeur contre de l’argent.

L’une des règles d’or pour réussir cela, est énoncée par Robert Kiyosaki, l’auteur de “Père Riche, Père Pauvre” :

« Ne travaillez pas pour l’argent, mais faîtes-le travailler pour vous. »

Robert Kiyosaki

Contrairement à ce que l’on voudrait nous faire croire, ceci n’est pas une mission impossible, grâce aux 4 piliers, souvent appelés les piliers de la liberté financière 🙂

 

Les 4 piliers de la liberté financière pour augmenter ses revenus sans travailler plus

 

Souvent, quand on pense à gagner plus d’argent, on imagine que la seule façon d’y parvenir est de travailler plus (la faute à Sarko 😉 ).

Mais il existe différentes façons de pouvoir augmenter ses revenus sans avoir à travailler plus !

C’est par exemple le cas de ceux qui sont propriétaires immobiliers ou qui ont investi en bourse.

Cet argent a fait des petits, sans que vous n’ayez eu besoin de travailler. A moins d’être un trader actif et, dans ce cas, vous gérez au quotidien votre portefeuille. Mais si vous le faîtes par plaisir, par passion, alors j’imagine que vous ne considérez pas cela comme du travail. 🙂

 

Les 4 piliers de la liberté financière sont les suivants :

  • 1. Immobilier
  • 2. Marchés financiers
  • 3. Business en ligne = via Internet
  • 4. Business physique

Vous entendrez probablement parler de 5 piliers, 6, 7 ou plus, mais en général, tous peuvent être regroupés dans les catégories ci-dessus.

En quoi permettent-ils de devenir libre financièrement ?

Les revenus que vous rapportent ces business ne dépendent pas du temps que vous passez à les développer. Ce sont ce que l’on appelle des business passifs.

 

Exemples de business passif : votre rémunération ne dépend pas du temps consacré à ceux-ci

 

L'immobilier est l'un des piliers de la liberté financière

1. Immobilier : Vous louez un studio à des étudiants. Ce studio vous rapporte chaque mois un loyer.
Que vous consacriez une semaine pour trouver des locataires, ou aucune heure car tout est réglé comme du papier à musique, les loyers qui vous sont versés ne sont pas basés sur ces heures-là, mais sont plutôt basés sur un taux de rentabilité.

 

 

Le 2ème pilier de la liberté financière est d'investir sur les marchés immobiliers

2. Marchés financiers : Quand vous investissez en Bourse, vous pouvez passer des journées sans émettre aucun ordre d’achat ou de vente ou, au contraire, vous pouvez y consacrer des heures entières. Dans tous les cas, les bénéfices (dividendes) que vous en retirerez ne dépendront pas de ce temps passé. Les revenus générés par les marchés financiers ne dépendent pas des heures que vous passez à étudier les différents marchés et entreprises pour savoir sur quoi miser.

 

 

Le business en ligne : le 3ème pilier pour atteindre la liberté financière

3. Business en ligne : Il existe plusieurs types de business en ligne, comme par exemple les partenariats avec Amazon ou le “dropshipping”. Vous pouvez aussi créer votre propre boutique sur Internet et y vendre vos livres numériques (Ebooks), des séances de coaching ou tout autre type de produit.

 

 

Un business physique : le 4ème pilier pour atteindre la liberté financière

4. Le business physique : contrairement au business en ligne, celui-ci demande généralement une gestion des stocks et a des frais plus importants, s’il ne s’agit pas de services. Si vous vendez des services, alors dans ce cas, moins de gestion de stock à prendre en compte. Et c’est votre valeur que vous vendez, votre valeur et non pas votre temps.
Ainsi, l’entrepreneuriat est la plus grande forme de liberté financière.

 

 

Pour ces 4 formes d’investissements, on se rend compte que l’argent est bien une notion décorrélée du temps. Il est donc possible, pour gagner plus, de ne pas forcément travailler plus !

 

La formation : l’une des clés de la réussite

 

Par contre, cela prendra du temps pour maîtriser ces différents piliers si l’on veut s’assurer de gagner. C’est pourquoi il est important de… se former !

En effet, avant de se lancer, il est important :

  1. D’établir sa stratégie
  2. De connaître le domaine dans lequel on va investir, qu’il s’agisse de l’immobilier, de la bourse ou d’internet.

C’est souvent au moment de l’apprentissage que l’on perd la bataille. Le manque de temps, l’impatience, le sentiment que l’on n’avance pas sont souvent des raisons qui nous font abandonner, l’on a tendance à laisser tomber. Malheureusement, cette phase est indispensable pour éviter de reproduire les erreurs les plus communes, apprendre les stratégies des meilleures et réussir à notre tour nos investissements.

Apprendre et avoir suffisamment de connaissances permet de limiter les risques.

C’est là où l’on se rend compte que travail et passion font bon ménage : si vous travaillez déjà dans l’immobilier et que vous aimez cela, alors vous avez de la chance, car vous avez sûrement déjà acquis de nombreuses compétences qui vous ont permis d’investir dans des affaires rentables.

Si vous travaillez dans le domaine des marchés financiers, vous avez sûrement déjà des actions, que vous gérez, peut être plus ou moins de loin et qui vous rapportent.

Sinon, pour ceux qui sont comme moi, ne connaissent rien dans l’immobilier (mon 1er achat s’est révélé être une catastrophe en terme d’enrichissement à long terme) ou en Bourse, et bien, il faut partir de zéro.

 

Volonté, détermination et auto-discipline

 

Encore eux, ils sont de retour ! Car oui, il va falloir s’armer de ces 3 ingrédients pour arriver à faire ressortir quelque chose de nos apprentissages et investir intelligemment.

Je vous dévoile ici, les piliers sur lesquels j’ai décidé d’investir, dans le cadre de ma stratégie :

  • Sur les marchés financiers, et plus spécifiquement dans les trackers.
  • Dans l’immobilier. Mais n’étant plus en France actuellement, cette partie risque d’être plus compliquée.
  • Ainsi que dans le crowdlending. Appel à ceux qui s’y connaissent, j’apprécie ce concept qui m’a l’air d’avoir de bons rendements mais je n’y connais pour l’instant encore rien.

 

Conclusion – Apprentissage de la semaine #5

 

Oui, il est possible de devenir libre financièrement. Oui, il est possible de faire travailler l’argent pour nous, plutôt que de travailler pour de l’argent. Certains d’entre vous le font déjà, sans même savoir que c’était ce concept qui se cachait derrière !

Que vous ayez un ou plusieurs biens immobiliers qui vous rapportent des revenus grâce aux loyers, que vous ayez des actions en Bourse, que vous gérez ou pas, sans le savoir, vous êtes déjà sur la route de la liberté financière. Car cet argent investi c’était bien pour gagner plus que votre salaire, non ?

En voilà une bonne nouvelle 🙂

Un bémol cependant, en étudiant rapidement ces différents business, ce qui frappe le plus, ce sont les risques qu’ils comportent. On peut y perdre plus ou moins gros, surtout suivant la période dans laquelle on investit.

C’est pour moi l’apprentissage réel de la semaine 5, pour s’enrichir réellement, sur le long terme, il faut prendre des risques, parfois très gros ! Et il faut également penser à long terme pour limiter ces risques. Cela fera sûrement l’objet d’un autre article 😉

C’est pourquoi avant de se lancer, il faut avoir une stratégie bien rodée, avec un plan d’action qui en découle puis un (plus ou moins long) temps de formation.

 

Le plus grand risque est de ne prendre aucun risque

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


2 thoughts on “[STRATEGIE] Etape #3 : Les piliers de la liberté financière : dans quoi investir pour s’enrichir ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Merci de suivre mon blog :) En complément, recevez mon guide gratuit pour vous aider à mettre en place et suivre simplement votre budget !