Décoder les mystères de la liberté financière et apprendre à investir pour devenir libre financièrement

[STRATEGIE] Votre salaire n’est pas votre richesse

[STRATEGIE] Votre salaire n’est pas votre richesse

 

Comment ça, mon salaire n’est pas ma richesse ?

C’est effectivement l’une des leçons que l’on ne nous apprend pas à l’école.

Quand on est enfant, on nous fait penser que l’on doit bien étudier, car plus on étudie, plus on a de chance d’avoir un travail qualifié.

Plus le travail est qualifié, meilleur sera notre salaire, donc on aura plus d’argent et on sera plus riche.

Mais ce que l’on ne précise pas, c’est que si l’on consomme chaque euro de gagné, alors on ne deviendra jamais riche !

Sans vouloir être riche ni millionnaire, on aspire tous à pouvoir vivre une vie confortable. Voici par où commencer.

 

Définition de l’avoir net

 

Nous avons abordé la notion d’avoir net dans le cadre de l’équation de la liberté financière.

Pour avoir en mains vos finances, vous devez connaître vos actifs (“assets” en anglais, je trouve ce mot moins trompeur), c’est-à-dire ce que vous possédez, et vos dettes (“liabilities” en anglais), ce que vous devez.

Revenons rapidement sur cette notion afin de mieux comprendre pourquoi votre salaire n’est pas forcément synonyme de richesse, peu importe son montant.

Votre avoir net, que l’on peut également appelé patrimoine, existe à partir du moment où vous possédez des biens matériels ou immatériels qui ont de la valeur. Par exemple :

  • Votre logement si vous êtes propriétaires.
  • Les actions, obligations, assurances-vie.
  • Des collections d’objets d’art.

Mais il faut également prendre en compte les dettes que l’on a : remboursement de prêt immobilier, de voiture, prêt étudiant.

Le calcul de l’avoir net est relativement simple une fois que vous possédez tous les montants de vos actifs et dettes. Il suffit de faire la soustraction :

Avoir net = Actifs – Dettes

 

L’avoir net : le “vrai” concept de la richesse

 

La richesse, selon le Larousse, c’est l’abondance de biens matériels. “Etat de quelqu’un ou d’un groupe qui possède une grande fortune, des biens importants.”

Cette définition implique que plus vous possédez de maisons, de voitures, de télés, de téléphones, etc, plus vous êtes riche. Or, on sait que certains biens ont tendance à perdre de la valeur à peine sortis de l’usine. C’est notamment le cas des voitures, à moins qu’il ne s’agisse d’une Porsche 993.

C’est pourquoi Thomas J Stanley définit la richesse comme étant liée à votre avoir net plutôt qu’à la possession de biens. Thomas J Stanley est réputé pour ces nombreuses études qu’il a faites sur les millionnaires américains pendant plus de 20 années. Il a regroupé ses résultats dans son livre “The millionaire next door – Le millionnaire d’à côté“.

 

Les avantages de l’avoir net versus un salaire

 

Vous connaissez maintenant votre avoir net. Si celui-ci ne correspond pas à vos attentes, pas la peine de paniquer. Votre objectif sera de comprendre comment y remédier, peu importe le passé.

En effet, le 1er avantage de l’avoir net est qu’un niveau minimum n’est PAS requis. Si votre avoir net est positif, vous avez déjà fait un bon travail !

Le 2ème avantage est qu’il ne sert à rien de le comparer avec celui de vos voisins, de vos amis, de votre famille ni avec celui de Bill Gates.

Il est strictement personnel, dépend de votre mode de vie et de vos envies. De toutes les façons, à part Bill Gates, ces personnes sauraient-elles vraiment répondre à cette question : «  Quel est ton avoir net ? ».

Le montant de votre avoir net n’est ni une compétition, ni un examen.

Son 3ème avantage est qu’il n’est pas figé dans le marbre. Il évolue avec votre mode de vie. Ainsi, si celui-ci est négatif, vous pouvez toujours changer les choses !

Cependant, dans le cadre de notre chemin vers la liberté financière, il est préférable de viser un avoir net positif.

Si votre résultat est faible, voire négatif, il existe différent moyens d’y remédier. Mais ce sujet mérite un article à part entière 😉

 

Pas d’avoir net = pas de richesse

 

Aviez-vous l’impression de vous sentir riche avec vos 2 voitures et le dernier iPhone en mains ? Mais vous découvrez que votre avoir net est faible. Si vous n’êtes pas convaincu de ce calcul, posez-vous la question suivante : que se passerait-il si vous veniez à ne plus avoir de salaire demain ? Certes, vous pouvez revendre vos possessions mais celles-ci ont perdu de la valeur. (A l’exception de la Porsche peut-être).

Car si c’est bien votre salaire qui vous permet de constituer votre épargne, si vous dépensez chaque euro, vous ne pourrez pas investir pour ensuite atteindre vos objectifs financiers !

Il est vrai que la société de consommation dans laquelle nous vivons nous pousse à dépenser le moindre centime gagné. C’est l’une des 1ères erreurs que l’on fait lorsque l’on cherche à s’enrichir. Même sans forcément vouloir devenir millionnaire, vous avez probablement envie d’avoir un jour votre propre maison, un appartement secondaire en bord de mer ou un bateau, que sais-je.

Augmenter votre avoir net, et donc votre richesse, vous permettra d’être plus libre, de pouvoir acheter la maison de vos rêves, de financer les études de vos enfants, d’acheter cette belle Porsche.

Cela ne vaut-il pas la peine de réfléchir un peu plus sur le sujet et de commencer à épargner ?

 

Existe t’il un avoir net idéal ?

 

J’ai précisé auparavant qu’il n’y a pas de minimum, que l’avoir net est propre à chacun, selon ses envies et attentes. Mais si l’on souhaite vraiment s’enrichir, ce qui est bien notre objectif, il existe un moyen de savoir si l’on est sur la bonne voie.

Thomas J Stanley, dans son livre « Le millionnaire d’à côté », révèle qu’il a trouvé une corrélation entre l’âge et les revenus gagnés. Une sorte d’équation de l’avoir net idéal, basée sur l’analyse des revenus de centaines de millionnaires américains.

Sans prendre en compte les différents héritages reçus, voici l’équation de l’avoir net idéal :

 

(Age x Revenu annuel avant taxe) / 10 = Avoir net hypothétique

 

Ainsi, si votre avoir net est inférieur au résultat de ce calcul, cela signifie que vous auriez pu accumuler plus de richesse. Pour quoi faire ? Pour financer l’achat de votre logement, par exemple. Si votre avoir net est supérieur à l’avoir net hypothétique, dans ce cas, vous avez fait de bons investissements, vous avez su gérer vos dépenses. Et sans peut-être en avoir conscience, vous avez su vous enrichir.

Donc, à terme, pour ne plus avoir à échanger son temps contre de l’argent, pour investir et s’enrichir, il faut commencer par ne pas dépenser chaque euro gagné 🙂

 

CONCLUSION – Apprentissage de la semaine #6

 

En écrivant cet article, j’avais l’intention de casser l’un des plus grands clichés du monde : les riches ne sont pas forcément ceux que l’on croit. Mais je m’en rends compte que la “leçon” va plus loin que cela.

Ainsi, à tous ceux qui pensaient ne jamais pouvoir s’enrichir, qui croyaient que la richesse était uniquement dû à la chance ou possible seulement en gagnant au loto, cette équation vous démontre que non. Voici ce qu’il faut retenir :

Devenir riche, pouvoir s’enrichir n’est pas dû à la chance, c’est lié à un fonctionnement, à une façon de penser. Mais c’est surtout ne pas céder à la tentation de dépenser chaque euro durement gagné, ou pire, de dépenser plus que ce que l’on gagne. C’est également l’une des raisons qui explique pourquoi, peu importe le montant de votre salaire, celui-ci n’est pas le reflet de votre richesse.

On ne devient pas riche par hasard, tout se prépare, cela se calcule. Cela prendra plus ou moins du temps, mais c’est une bonne nouvelle 😉 S’enrichir est accessible à tous !

Et pour vous, comment se situe votre avoir net ? Quel est le résultat de l’équation ? Etes-vous “riche” alors que vous ne le pensiez pas ? Ou bien au contraire vous vous pensiez riche, mais ne l’êtes pas du tout ?

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Merci de suivre mon blog :) En complément, recevez mon guide gratuit pour vous aider à mettre en place et suivre simplement votre budget !