Apprendre à investir pour s'enrichir et devenir libre financièrement

Transformer ses rêves en réalité : c’est possible !

Transformer ses rêves en réalité : c’est possible !

Bienvenue à nouveau sur Le Blog Pour Investir et S'Enrichir ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute lire mon livre qui vous explique comment mettre en place simplement une stratégie financière durable. Cliquez ici pour télécharger le livre gratuitement ! 🙂

 

Cet article participe au carnaval d’articles “Transformer ses rêves en réalité” organisé par Houria, auteur du blog “Boulevard du Succès“. Blog orienté Développement Personnel, vous y trouverez une belle explication de ce qu’est le mindset 🙂 C’est un “concept” que je développe depuis quelques articles à présent afin de vous aider à faire fructifier votre argent.

En effet, afin de pouvoir investir “intelligemment”, il est d’abord nécessaire d’avoir le bon mindset 🙂

Mais revenons à nos moutons : comment transformer ses rêves en réalité. Si vous n’êtes pas familier avec les carnavals d’articles, cliquez ici pour découvrir de quoi il s’agit.

 

Étape #1 : Avoir des rêves… et des objectifs

 

Pour atteindre ces rêves… il faut avant tout en avoir ! En en parlant autour de moi, je me suis rendu compte que peu de personnes avaient des rêves ! Chacun est dans sa routine, dans son train-train quotidien et donc pas le temps de rêver.

Moi-même, à part voyager de façon continue, je crois que je n’avais plus de rêves. Je n’avais même pas d’objectifs, à vrai dire, il y a encore très peu de temps.

Donc, si vous faîtes partie de ces gens qui ont oublié de rêver, pas de panique, c’est normal. Très petit, on nous apprend à ne pas être dans la lune, à garder les pieds sur terre, à ne pas s’imaginer de grandes choses. Tout cela nous a fait penser, inconsciemment ou non, que ce n’est pas bien de rêver.

 

Mon 1er grand rêve était celui de voyager, et surtout, d’avoir plusieurs maisons dans le monde. Une dans l’hémisphère Nord, une dans l’hémisphère Sud, pour pouvoir être au soleil tout au long de l’année 🙂

D’un point de vue professionnel, il y eut un temps où je souhaitais devenir Directeur Financier. Mais, je ne sais pour quelles raisons, plus j’avançais dans la vie active, moins ce rêve me faisait rêver… Mais ne cherchons pas le pourquoi du comment. Toujours est-il qu’au fil de ma carrière, il devenait de plus en plus difficile de répondre à la fameuse question “Où vous voyez-vous dans 5 ans ?” “Euh, je ne sais pas… à bronzer sous les cocotiers ?” Quelque chose me disait que cette réponse ne m’aurait pas menée très loin.

Bref, je me suis rendu compte que je n’avais même pas de rêve de carrière ni d’objectif dit “réaliste”. Alors autant vous dire, qu’avancer sans grande conviction, comme ça, au bout d’un moment, j’ai craqué.

 

Définir des objectifs

 

J’ai donc décidé de partir en congé sabbatique pour faire un point sur ma vie et lui redonner du sens.

Cela m’a pris un certain temps mais m’a permis d’avoir de nouveaux rêves et de les transformer en objectifs. C’est ainsi que l’on se rend compte comment une routine bien établie nous empêche de nous réaliser.

Maintenant, j’ai de nouveaux défis, et chaque jour, je fais en sorte de les accomplir.

 

Étape #2 : S’informer et se former

 

Une fois que vous avez des rêves et des objectifs bien cadrés, il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

Facile à dire, allez-vous me dire. Mais par où commencer ?

La 1ère chose à faire est de s’informer, de se renseigner sur la façon dont on peut procéder.

Comment : en s’inspirant de ceux qui l’ont déjà fait. Car pourquoi faudrait-il réinventer la roue ? D’où l’importance d’avoir des mentors.

En vous inspirant de ceux qui ont déjà réalisé leurs rêves et objectifs similaires aux vôtres, vous aurez de nombreuses pistes pour vous guider.

Livres, blogs, formations, vous avez à disposition de nombreuses sources pour vous lancer.

Alors n’hésitez pas à profiter de toutes ces ressources du 21ème siècle pour vous former et vous informer.

 

Étape #3 : Passer à l’action

 

Car oui, pour transformer vos rêves en réalité, le pas le plus important à faire sera de … passer à l’action !

Une fois que vos objectifs sont définis, même si cela peut paraître évident, il est toujours bien de rappeler que sans passer à l’action et bien il ne se passera… rien !

 

Parler de son projet

 

Le mieux, quand tout est clair dans votre tête, que vous avez établi un plan d’action, que vous êtes fin prêt, c’est de parler de votre projet. Le monde étant petit, il y aura toujours quelqu’un qui connaît quelqu’un qui pourra vous aider, vous guider.

Par exemple, j’avais dans l’idée de partir en mission humanitaire lors de mon congé sabbatique. Après des heures de recherches, de site web en site web, j’ai compris que cela risquait d’être plus dur que ce que je pensais. Même pour être bénévole, prête à aider, il fallait soit 10 ans d’expérience (que je n’avais pas), soit payer un prix démesuré (jusqu’à 5 000 € la semaine !)

J’ai failli abandonner jusqu’à ce que l’on me rappelle que, dans mon entourage, il y avait une personne qui se trouvait être directrice d’une association locale bretonne. Je la contacte et lui explique mon projet. Ni 1 ni 2, nous voilà embarquées toutes les 2 direction l’Équateur pour rejoindre l’association qui bénéficiait de l’aide de l’association bretonne.

Je crois que si je n’avais pas parlé de ce projet dans mon entourage, je serais encore en train de chercher pour savoir comment aider…

Alors oui, ça n’est pas toujours évident de parler de son projet, surtout si celui-ci sort des sentiers battus ou si vous ne voulez pas que l’on vous pique votre idée. Mais il ne faut pas hésiter à “ratisser”. Vous trouverez sûrement à un moment donné, la bonne personne, au bon endroit 🙂

 

Être bien entouré

 

Parler de son projet, à la recherche des bonnes personnes, c’est l’un des premiers pas pour réaliser un projet. Mais lorsque l’on est entouré de personnes pessimistes, qui ne croient pas en vos projets, voire en vous, qui vous minent le moral, cela n’est pas toujours simple à gérer.

Car, comme on dit, le négatif attire le négatif. Et vous risquez vous-même de tout arrêter, persuadé que cela ne peut pas marcher.

Il est donc important, crucial même, de vous entourer de personnes qui vous entraînent vers le haut, ou du moins qui vous soutiennent. Cela revient également à éviter celles qui sont pessimistes, négatives.

Pour ma part, j’ai de la chance d’avoir à mes côtés une personne qui me soutient en cas de tempête, qui me rebooste dans les bas, qui célèbre les succès avec moi et qui surtout croit en moi. Et tout cela, ça fait la différence ! C’est sûr que toute seule dans mon coin, je n’aurais jamais tenu la route.

Trouvez-vous donc une personne de confiance, qui vous écoutera et vous soutiendra.

 

Conclusion : Où en suis-je aujourd’hui ?

 

Cela fait à présent plus de 2 ans que j’ai décidé de poser mon congé sabbatique, 1 an et demi que celui-ci a démarré et 9 mois qu’il s’est terminé. Je suis revenue de mission humanitaire et j’ai su que plus rien ne serait comme avant.

Si vous me lisez régulièrement, vous savez que mon plus grand projet actuel est de devenir libre financièrement.

Car qui dit “liberté financière”, dit liberté. Le début de toutes les libertés, à mon sens.

Aujourd’hui, je suis ce que l’on appelle une “digital nomade“. Je travaille d’où je veux, quand je veux 🙂 Je travaille dans mon jardin dès qu’il fait beau, si je fatigue, je fais une sieste ou si au contraire, j’ai besoin d’énergie, je pars faire une marche. Aujourd’hui à Vancouver, demain sur les plages paradisiaques dont j’ai tant rêvées ?

Certes, il a fallu batailler, résister, ne rien lâcher, et cela n’est que le début. Mais j’ai aussi célébré de nombreux succès, fait de belles rencontres et surtout, mon doux rêve d’adolescente d’habiter 6 mois de l’année dans l’hémisphère Nord et 6 mois dans l’hémisphère Sud ne paraît plus aussi illusoire que cela.

Alors, transformer ses rêves en réalité ? Oui, c’est possible ! Et je suis sur la bonne voie, n’est ce pas ? 🙂

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


2 thoughts on “Transformer ses rêves en réalité : c’est possible !”

  • Bonjour Sandra !

    Moi qui suis un jeune blogueur débutant dans tout ce que j’entreprends, j’ai quand même réussi à m’identifier par rapport à ton histoire et j’ai trouvé de l’inspiration, et j’ai aussi ressenti ta passion ! J’ai adorer ton article et j’adore ton histoire ! 🙂

    Je tiens à mon tour à aborder le sujet d’être bien entouré ! Effectivement quand on a des projets qui sortent des sentiers battus comme tu le dis si bien, eh bien, l’influence du pessimisme présent dans notre entourage peut nous freiner.

    Il se peut aussi que celui-ci en vienne carrément à nous déprimer et à dévorer toute notre énergie positive et optimiste. Malgré tout, quand on trouve une personne de confiance qui sera là et qui nous soutiendra quoiqu’il arrive, on peut surmonter avec une plus grande force ce côté pessimiste de notre entourage et voir même de plus en plus rencontré de personne qui nous ressemble et qui participent à notre évolution.
    Personnellement, je surmonte cette épreuve en adoptant l’état d’esprit positif par l’autosuggestion. Étant nouveau sur ton blog, je ne sais pas encore si tu as abordé ce sujet.

    En tout cas, je compte aborder le sujet sur mon blog au plus vite, car c’est vraiment très efficace. Même si je pense avoir des personnes pessimistes et qui ne croient pas en moi ni en la réalisation de mes rêves, j’arrive à développer cette inattention envers ces personnes.

    Peut-être que tu utilises l’autosuggestion pour transformer tes rêves en réalité ? 😉

    PS J’ai pu découvrir ton article grâce à ton carnaval d’articles, car j’ai vu que Houria du blog “Boulevard du succès” était présente dans celui-ci ! 🙂

    Je te soutiens dans ton projet d’indépendance financière et je te souhaites un bon courage.

    À bientôt,

    Pierre

    • Bonjour Pierre et un grand merci pour ton message qui me fait plaisir 🙂
      C’est toujours difficile de faire passer des émotions via un article alors je suis contente de t’entendre dire que tu as pu ressentir ce que je souhaitais faire passer 🙂

      Merci également de ton soutien. L’indépendance financière n’étant pas encore “reconnue” en France, peu de personnes savent vraiment de quoi je parle.

      Je découvre l’autosuggestion, ce n’est pas une chose que j’utilise.
      En effet, il y a plusieurs raisons qui font que notre entourage est pessimiste.
      Si parmi celle-ci, il y a la peur, alors le mieux est de réagir différemment. Ceux qui sont pessimistes, qui ont peur et te transmettre leurs peurs, cela peut-être simplement dû au fait qu’ils s’inquiètent pour toi. Tu fais des choses différentes, des choses inconnues à leurs yeux. Ils ne savent donc pas ce qui peut t’arriver. Et au final, ils ont l’impression que cela sera “dangereux” pour toi.
      C’est une réaction normale. Lorsque je détecte que les gens pessimistes ont simplement peur pour moi, je tente de les rassurer. Mon expérience m’a appris qu’il faut beaucoup communiquer : communiquer sur tes projets, tes ressentis, ton avancement, et ré expliquer, de nombreuses fois si nécessaire, le pourquoi tu as “dévié” ou tu as décidé de changer. C’est très important de les rassurer. Cela peut permettre d’accélérer le processus d’acceptation de leur part.
      Après, il y a toujours des gens pessimistes, des vrais purs et durs, toujours négatifs et à critiquer dans le mauvais sens. Alors, dans ce cas, je fais en sort d’éviter ces personnes. Même si cela n’est pas toujours simple !

      Et puis tu as raison, quand tu es sur la bonne voie, en général, tu commences à faire des rencontres de personnes qui sont sur la même longueur d’onde. Elles vont t’aider, te guider et te porter. C’est aussi l’une des conséquences qui arrives lorsque tu arrêtes d’être en contact avec les “mauvaises” personnes. Du coup, tu ouvres une autre voie, tu fais de la place pour de nouvelles rencontres 😉

      Ravie que tu apprécies mon blog et bienvenue 🙂

      A bientôt,
      Sandra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Merci de suivre mon blog :) En complément, recevez mon guide gratuit pour vous aider à mettre en place et suivre simplement votre budget !